Randonnée au Sahara de Lommel

Informations sur le parcours

Type : Randonnée

Distance à pied: 4-5km

Dénivelé positif: /

Temps: Compter 1h30, 2h pour avoir le temps d’admirer la vue

 

 

Difficulté: Facile

Départ: Plage du Sahara de Lommel

Arrivée: Même endroit (boucle)

Pays: Belgique

Nous sommes le 8 juillet, 10h, Madeleine, Marion et moi partons en voiture vers la Flandre pour aller au Sahara de Lommel. J’avais découvert ce petit coin de paradis dans un reportage et j’ai proposé d’aller passer quelques jours dans la région. 13h, nous mangeons en ville avant de partir découvrir ce bel endroit. 14h, nous nous garons dans le grand parking gratuit, même en plein été il y a encore beaucoup de places libres. Nous marchons 15 minutes et nous découvrons enfin cet endroit de paradis. On a du mal à croire que nous sommes en Belgique, il y a un grand soleil, le sable est chaud et la vue extraordinaire. On s’assoit sur la plage, ébahies nous restons là 1h à contempler la vue qui s’offre à nous. Ce moment a été écourté par une grosse averse qui aura duré 45 minutes. Mais cette averse aura rendu notre séjour encore plus inoubliable, nous avons essayé de nous construire un abris avec une toute petite bâche que nous avions prise initialement pour s’assoir dans le sable. Ce fut un échec mais ça nous aura valu bien de fous rires. Quand la pluie s’est arrêtée, nous avons commencé à faire le tour du lac. A une extrémité du lac, il y a une grande tour en bois sur laquelle on peut profiter du paysage, en hauteur. C’était magnifique. 

Nous avons ensuite continué notre tour pour revenir au point de départ. Nous sommes retournées vers la voiture pour aller chercher nos affaires pour camper. Nous avions décidé de partir en totale autonomie, nous avions une tente, de quoi dormir et de quoi cuisiner sur une taque à gaz. Nous sommes revenues autour du lac et nous nous sommes installées sur une table de pic-nic, nous avons profité du coucher de soleil sur le lac autour d’un petit jeu de cartes accompagné d’un apéro. On a ensuite fait des pâtes, de quoi bien nous remplir le ventre. Pendant notre repas, la police a tourné autour du lac car les feux et la baignade sont interdit, c’est dommage qu’on ne puisse pas se baigner mais la vue en vaut la peine. Quand il fait noir, nous plantons notre tente dans la forêt, nous ne savons pas vraiment si c’est autorisé ou non, car à l’entrée du Sahara il y a toutes les interdictions. Rien ne dit qu’on ne peut pas dormir, mais le camping sauvage est normalement interdit en Belgique. Nous avons passé une nuit paisible. 5h30 le réveil sonne, j’avais prévu d’aller voir le lever du soleil sur le lac, les filles m’avaient dit qu’elles me suivraient peut-être mais finalement elles ont continué de dormir. Incroyable expérience, j’étais complètement seule, j’avais l’impression d’avoir le lac pour moi toute seule, il n’y avait plus aucun touriste, c’était magique. C’était si calme et si reposant. Après 1 heure, je retourne dormir. Nous nous réveillons vers 8h, nous replions nos affaires sans laisser aucuns déchets, c’est très important. Et nous quittons cet endroit incroyable pour aller faire un peu de vélo aux Pays-Bas.

 

(Mila, Marion et Madeleine – Juillet 2020)